L’Equipe

Ludivine Froissart, administratrice de production

Elle suit une formation cinéma audiovisuelle puis en communication avant de rejoindre en 2004 Jean Varela à La Cigalière – scène conventionnée lieu de résidence de création théâtre et danse au poste de chargée de communication et des relations médias, puis en 2006 Didier Bardoux et Pierre Sarzacq au Théâtre Epidaure. A partir de 2007, elle se spécialise dans la gestion des entreprises culturelles et des ressources humaines. Elle co-créée en 2006 des trucs pas vrais production qu’elle administre jusqu’à sa dissolution en 2018 suite au décès brutal du président. En mouvement entre la Bretagne, la Normandie, l’Ile de France, les Pays de la Loire, le Poitou Charente, l’Est et l’Occitanie, elle a accompagné les créations de Marie-Laure Derois, du Théâtre des Opérations, de la Cie Dounia, de la Cie Là-bas Théâtre, de L’Accord Sensible, du Collectif Aïe Aïe Aïe, de La Sophiste, de Projet Libéral… Elle collabore actuellement avec la compagnie KF association, la compagnie Primitif, La Grande Roue / Rose Babylone et la compagnie De Profundis. Elle est aussi régulièrement sollicitée par des artistes pour apporter son regard professionnel sur des projets en cours. Au sein de la Caravane Compagnie, Ludivine est en charge des productions, du salariat, de la comptabilité et du suivi financier de la compagnie en lien avec le bureau de l’association.

Aurélien Georgeault-Loch , auteur, comédien et metteur en scène

Après un lycée théâtre et une licence d’Arts du spectacle, il se forme au jeu théâtral lors de différents stages auprès notamment de Cédric Gourmelon, du Théâtre des Lucioles, de Madeleine Louarn… Il s’est formé à l’écriture lors de stages avec François Bon ou encore avec Marine Bachelot et Alexandre Koutchevsky de la compagnie Lumière d’août. Il a été comédien en théâtre forum avec la compagnie Hôtel de la Plage pendant plusieurs années.  Auteur, metteur en scène et comédien, graphiste au sein de la Caravane Compagnie depuis 2011, il est de tous les projets ! Ainsi il est coordinateur du projet Voisinages (Villejean-Rennes), guide pour Les Sons d’à côté, comédien dans Quand est-ce qu’on arrive ?, Parcours à l’usage(…), Hors Sol…, metteur en scène de Tout a été fait et dit sauf moi, régisseur général sur Oui ! variation autour d’une journée de noce. Toujours avec la Caravane Cie, il anime des ateliers de théâtre et d’écriture et mène des projets de théâtre documentaire auprès de différents publics. En 2001, il a co-fondé le Théâtre de la Camelote, compagnie de marionnettes. Au sein de ce collectif il est tour à tour metteur en scène et marionnettiste sur les créations telles que Petites Formes, Ce haïku qui m’échappe, Par delà le marais, Aquarium… Via la Camelote, il rencontre la compagnie l’Eau Prit Feu, où il s’investit à la fois en tant que metteur en scène et administrateur. Depuis 2017 il a rejoint la compagnie Bakélite avec la création de Cake et Madeleine, spectacle de théâtre d’objet.

Marine Iger, créatrice sonore et régisseuse son

Régisseuse son, formée au CFPTS (Centre de Formation Professionnelle aux Techniques du Spectacle – Bagnolet), elle travaille pour la danse contemporaine et le théâtre et produit des créations radiophoniques et des portraits sonores. Sociologue de formation, elle aborde les métiers de la sonorisation auprès de Jean Léon Pallandre (Compagnie Ouïe/Dire, Périgueux), Mehdi Ahoudig et Kaye Mortley (Université d’été de la radio, Arles), Hervé Lelardoux (Théâtre de l’Arpenteur à Rennes). Elle collabore avec la Caravane Compagnie depuis 2011. Elle participe à la création de matières sonores pour les spectacles Quand est-ce qu’on arrive ?, Emma B, Oui !… Sur les différents projets menés par la compagnie, elle réalise des adaptations sonores d’albums jeunesse, des adaptations de lectures théâtrales, les bruitages et habillages sonores de plusieurs ateliers théâtre en milieu scolaire, des parcours sonores déambulatoires, des collectes sonores et enregistrements de tous types, donnant lieu souvent à la création de pastilles sonores pour des diffusions à la radio. Elle participe également à la conception d’installation plastique et sonore. Elle collabore par ailleurs avec le collectif Bajour sur le spectacle Un homme qui fume c’est plus sain, avec la compagnie Alexandre et Léna Paugam sur le spectacle Hedda, avec Gérard Potier et le Bazar Mythique, la compagnie Fièvre sur Violences de D.-G. Gabily, la compagnie MUA Emmanuelle Huynh, LOUMA Alain Michard, la Compagnie Dana, la compagnie La mort est dans la boîte et le collectif de création sonore Micro-sillons à Rennes. Elle travaille régulièrement pour le Triangle, le Musée de la Danse, le TNB, le théâtre de la Paillette, le Théâtre du Cercle à Rennes…

Gaël Le Guillou-Castel, metteur en scène et comédien

Il est titulaire d’une licence Arts du spectacle. Il se forme à la pratique du jeu par le biais de stages Nadia Vonderheyeden, Cédric Gourmelon, le Théâtre des Lucioles, Evelyne Fagnen, Anouch Paré… et par son investissement dans les associations étudiantes. Depuis 2005, il a travaillé avec différentes compagnies comme l’Hôtel de la plage, la Compagnie 3ème acte, les Allumettes Associées (lectures A mort la viande, La Journée de la Truite), l’Atelier des possibles (Terrain Vague, Carrière), la compagnie Théâtre Ostinato (La Place de l’Ange) et le chorégraphe Yvann Alexandre (Rubixcub ; Pop Girl ; Glam Turf). Il joue dans des créations sur et en dehors des plateaux. En 2006, il co-fonde La Caravane Compagnie. Il joue en tant que comédien dans Histoire d’amour (derniers chapitres), Parcours à l’usage de ceux qui ont toujours voulu entendre de la poésie au dehors sans jamais oser le réclamer, Au pire tu traces… et met en scène Les règles du savoir vivre dans la société moderne, Hors sol, Quand est-ce qu’on arrive ?, Oui ! (m.e.s. collective). Il participe aux différents projets de territoires menés par la compagnie. Il fait également parti du collectif Dans Le Vif (anciennement Theatre Uncut Rennes) aux côtés de Noëlle Keruzoré, Frédérique Minguant et Ronan Mancec. Au niveau pédagogique, il intervient régulièrement ou ponctuellement auprès de tous types de publics pour le TNB, le Théâtre Cercle, les Tréteaux de France, l’ADEC – Maison du Théâtre Amateur, La Paillette…

Maria Savary, comédienne et metteur en scène

Née en 1982, Maria Savary s’initie à la pratique théâtrale au lycée Joseph Savina de Tréguier auprès de la compagnie Folle Pensée, Roland Fichet, Saint Brieuc.  Elle se forme ensuite au Conservatoire régional d’art dramatique de Rennes, à l’Université de Rennes 2 en Arts du spectacle puis au Théâtre Ecole de Pantin. Elle a également suivi des stages avec Nicolas Bigards, Mélanie Leray, Hervé Lelardoux, Benoît Gasnier ou encore Cédric Gourmelon.  En 2007, elle est engagée à La Caravane Compagnie, à Rennes en tant que comédienne sur le spectacle Les Règles du Savoir Vivre dans la société moderne de Jean-Luc Lagarce mis en scène par Gaël Le Guillou-Castel. En 2009, elle intègre l’équipe artistique de la Caravane Compagnie où elle est comédienne et co-metteure en scène sur de nombreux projets :  Voisinages, parcours sensible du quartier de Villejean, Les Sons d’à côté, Hors sol, C’est où partir ?, Quand est-ce qu’on arrive ?, Parcours à l’usage (…),  Tout à été fait et dit sauf moi, Oui ! Variation autours d’une journée de noce. Maria participe aux projets de territoire de la compangie et est intervenante auprès de différents publics (enfants, collégiens, lycéens, adultes). En 2014, elle est comédienne sur le spectacle Terrain Vague mis en scène par Anna Kobylarz et Elsa Amsalem de l’Atelier des Possibles, puis en 2016 sur le spectacle Carrière écrit par Ronan Mancec et mis en scène par Elsa Amsalem. En 2017, elle créé l’entresort A la belle étoile avec la compagnie Le Nuage d’oort. En 2018, elle s’installe au Mans. Elle est associée en tant qu’intervenante au Théâtre de Chaoué d’Allonnes et au Collectif 507. Elle est aussi intervenante dans le cadre du projet PECANS coordonné par le Collectif jamais 203, Théâtre Epidaure, Boulloire. Elle est comédienne sur la prochaine création d’Alice Sibbile # je suis simone de la compagnie Alcyone.

D’un projet à l’autre,
des musiciens, des comédiens, des photographes, des plasticiens ou encore des preneurs de sons ont prêté main forte à l’association. Depuis le début, des personnes ont intégré le groupe, d’autres l’ont quitté, chacun amenant ses savoir-faire, ses intérêts, dont la compagnie garde la trace.