Oui ! Variation autour d’une journée de noce

Variation autour d’une journée de noce.
Création 2018

Oui ! est un parcours-spectacle reprenant les quatre moments d’une journée de noce : la sortie de la mairie, le moment de creux, le repas et le bal et proposant aux spectateurs de vivre les différents, quasiment en temps et lieux « réels » une journée de noce, soit la série de festivités accompagnant un mariage, comme s’ils en étaient les invités.

Ce sera pour nous l’aboutissement de notre cycle de travail sur la famille.

A quel moment, sinon lors d’une noce, la famille se met-elle en scène de façon si évidente, cherchant à se réinventer dans une image idéalisée d’elle-même ?
C’est une formidable opportunité d’interroger l’écart entre la façon dont la famille se rêve et la façon dont elle se vit réellement.
C’est bien cela qui nous intéresse : réfléchir et donner à voir les mécanismes relationnels qui nous dirigent souvent malgré nous.

Les 4 moments de Oui !
Nous retrouvons au cours des 4 moments, les 7 même figures familiales (les mariés, les parents de la mariée, la belle-mère de la mariée, les 2 témoins). Chaque étape est écrite par un auteur différent, sans devoir de continuité scénaristique. Nous proposons ainsi une variation autour d’un même schéma familial comme autant de regards sur ce que pourrait être cette journée-type au déroulement immuable.

La sortie de la mairie & le cortège
Ecriture in-situ
Rendez-vous place de la mairie pour la sortie du passage devant le maire.
On se dit bonjour, on s’embrasse, on lance du riz, on commente la robe, on fait des photos, avant de se mettre en route pour la salle du vin d’honneur. On est content, on est léger même si l’on sent que les choses pourraient vite déraper.
Spectateurs et acteurs sont mélangés, et font route ensemble. Nous explorons la fonction phatique de la parole dans ce moment de retrouvailles, où rien d’important ne se dit, où l’essentiel est de faire en sorte que ça se passe bien.

Le moment de creux dans l’après-midi
Texte : Une vie de riens, Aurélien Georgeault-Loch + Ecriture in-situ
Quelque part entre le vin d’honneur et le repas, se glisse toujours un moment de flottement où les invités sont livrés à eux-mêmes. Un moment de discussions, de jeux, un moment pour les photos…
Une double installation plastique et sonore est proposée en visite libre. On s’y joue du temps et de l’espace. La première est une exploration des pensées d’une famille au moment de la photo de groupe. La seconde est une série de boites où l’on évoque la vie des mariés, de leur rencontre jusqu’à…
Dans le même temps, des acteurs entraînent de petits groupes de spectateurs dans des recoins du lieu : certains préparent une surprise, d’autres discutent, d’autres encore aident aux derniers préparatifs de la salle. On s’agite ou on se repose, on fait plus ample connaissance. La famille court probablement dans tous les sens pour organiser la suite.

Le repas
Extraits de Noce porcine de Marine Bachelot Nguyen
On se retrouve tous pour s’attabler. Focus sur ce qui se passe à la table d’honneur.
Chacun des personnages se retrouvent aux prises avec son identité qui vient frotter à celle des autres. Ici nous sommes dans la farce. Nous nous éloignerons du réalisme pour porter les personnages et les situations jusqu’à leur point de rupture en jouant des ressors de la comédie.

Le bal
Texte : La gesticulation des vivants (petites tragédies dansées) de Sandrine Roche
Même lieu que le repas. On pousse les tables. Les spectateurs peuvent rester assis ou oser s’élancer sur la piste de danse en compagnie des comédiens professionnels et amateurs.
C’est le moment où les gens commencent à se relâcher, et perdent de leur superbe. Là encore il y a des rites : la première danse, les musiques que l’on retrouve à chaque fête de famille,… Théâtre et danse se mêlent pour finir en beauté (ou non!) cette folle journée.

A écouter, deux pastilles sonores
créées par Marine Iger pour le Musée de Famille #Comment j’ai rencontré mon mariage.
Teaser Oui ! [1min]

Teaser Oui ! [3 min]